Un citoyen sollicite des poursuites judiciaires contre Léandre Nzue pour clientélisme

0
345
ph/dr

Libreville, (GM)- Pour avoir exprimé publiquement au cours de sa dernière conférence de presse ce que d’aucuns estiment être un aveu flagrant du délit pénal de clientélisme, le Maire de Libreville pourrait être poursuivi. C’est du moins l’objet de la requête introduite ce 02 juillet auprès du Procureur près le Tribunal de Première instance de Libreville par le compatriote Sylvestre Abessolo.

« Par la présente, je porte à votre connaissance I ‘existence de faits pouvant constituer une infraction prévue et punie à I ‘article 327 du Code pénal ». C’est ainsi que ce citoyen résidant dans la commune d’Akanda entame sa correspondance adressée au parquet et datée du 29 juin 2020. Indiquant dans la suite de son propos que « lors d’une communication publique accordée à la presse nationale et internationale depuis I ‘Hôtel de ville de Libreville, Monsieur Léandre Nzue agissant en qualité de Maire de la commune de Libreville a déclaré entre autres » des choses susceptibles de constituer une infraction pénale qu’il souhaite voir imputée à l’édile de la Capitale.

Pour mémoire, ainsi que rappelé par le requérant dans sa lettre dont la copie est ci-jointe, le Maire de Libreville s’était livré à une sorte d’exposition de sa stratégie électoraliste en vue de la présidentielle de 2023, justifiant par la même des recrutements souvent  intempestifs et alourdissant davantage la masse salariale déjà astronomique de la Commune de Libreville. Cette démarche citoyenne du citoyen Sylvestre Abessolo pourra-t-elle prospérer? Certains ne cachent pas leur scepticisme sur le sujet, tandis que d’autres voient à travers cette requête une intrigue de plus pour faire tomber celui que ses intimes appellent « Rambo ».

 

 

Simplice Rabaguino


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here