Gabon/ Fièvre jaune : Le ministre de la santé apporte des éclaircissements

0
49
ph/dr

Libreville, (Gabon minutes)- Le ministre de la Santé,  Max Limoukou  a apporté récemment des précisions au sujet de la présence de cas de fièvre jaune dans le pays, relayée par le médecin général d’armée, Jean Raymond Nzenze, directeur général, du service de santé militaire. Le rapport produit le 29 janvier 2020 par les experts des ministères de la Santé, de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), indique que hors mis deux cas détectés en juin 2019, aucun autre n’a été détecté dans la communauté.

Dans le courrier N°00000146 MDM/DGSSM/DAST écrit le jeudi 23 janvier 2020, et adressé aux personnels de santé militaire, le médecin général d’armée, Jean Raymond Nzenze, directeur général du service de santé militaire, confirmait la présence sur le territoire de la dengue et la fièvre jaune. Le ministre Max Limoukou précise que ces cas avait été signalés en juin 2019 par le système national de surveillance des maladies et concernaient des personnes adultes de nationalités étrangères.

Le 13 janvier 2020, l’analyse des prélèvements effectués sur ces deux personnes a confirmé la présence du virus de la fièvre jaune. Avant la mise à disposition de ces résultats, les personnes avaient déjà recouvré la santé. De plus, ces deux cas sont considérés comme isolés et sporadiques. Selon le ministre, les personnes auraient pu être contaminées à l’étranger avant leur entrée au Gabon.

Les pays qui possèdent une grande forêt abritant une population de singes sont exposés aux risques d’épidémie de fièvre jaune. A cet effet, le ministre rassure que des mesures sont prises pour intensifier la prévention et la lutte contre la maladie. Il est aussi important pour les parents de faire vacciner les enfants à neuf mois.

 

Source : médias 241

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here