Egypte/ Ouverture à Assouan d’un forum pour la paix et le développement durables

0
61

Libreville, (Gabon minutes) – Le Premier ministre,  Julien Nkoghe Bekale, a pris part hier en présence de plusieurs chefs d’Etats africains, à la cérémonie officielle d’ouverture de la première édition du Forum d’Assouan (Égypte) pour la paix et le développement durables qui se tient jusqu’au 12 décembre 2019.

La session inaugurale qui s’est tenue sur le thème « L’Afrique que nous voulons : paix, sécurité et développement durables », a vu la participation des présidents d’Egypte, S.E. Abdel Fatah Al Sissi, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine (UA), du Tchad, S.E. Idriss Déby Itno, du Niger, S.E. Mahamadou Issoufou, du Nigéria, S.E. Muhammadu Buhari, des Comores, S.E. Azali Assoumani, du président de la Commission de l’Union africaine, M. Moussa Faki Mahamat et du vice-secrétaire général des Nations unies, Mme Amina Mohammed.

Les différents intervenants se sont accordés sur la vision de l’Afrique de demain: prospère, intégrée, en paix et dont le développement est dirigé par ses citoyens ainsi que sur la nécessité d’accélérer la mise en œuvre des projets phares de l’Agenda 2063 bien que certains tels que le Marché unique du transport aérien en Afrique, la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), le réseau électronique panafricain et le programme spatial africain ont déjà connu des avancées significatives.

Le Premier ministre gabonais, au cours d’une audience

La Gabon a, pour sa part, mis en place des mécanismes tels que la création d’une structure nationale pour la vulgarisation, la sensibilisation et l’appropriation de l’Agenda 2063 afin d’assurer la mise en œuvre du plan d’actions de cette « Afrique que nous voulons ».

En ce qui concerne la paix, les chefs d’Etat et de gouvernement ont appelé à la promotion des initiatives communes et à la mobilisation de la solidarité africaine d’abord pour faire face aux défis sécuritaires que sont le terrorisme et la criminalité transfrontalière car il ne peut y avoir de développement sans sécurité et de sécurité sans développement.

En marge de sa participation à ces assises, le Premier ministre gabonais s’est entretenu avec le Secrétaire d’État français auprès du ministre des armées, Mme Geneviève Darrieusecq, le président-directeur général du groupe Elsewedy Electric, M. Ahmed El Sewedy, et le directeur Afrique du groupe Arab Contractors, Mme Amani Ali Khodeir.

 

 

Source : DIG

 

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here