Gabon/ Arrestation des responsables de l’Ajev : Le procureur de la République s’explique

0
84

Libreville, (Gabon minutes)- Au cours d’une décélération télévisé  faite lundi dernier sur ce qui fait la une de l’actualité ses derniers temps, le procureur de la République, Olivier Nzaou s’est expliqué sur les dernières arrestations de certains cadres de la République, « soupçonnés de blanchiment de capitaux et de malversation financières.

« Le parquet de la République a ouvert une série d’enquêtes », a confirmé  Olivier N’Zhaou, avant de préciser que ces investigations portent sur des accusations « de corruption et de blanchiment de grande envergure pouvant impliquer des agents publics et de sociétés privées ».

Le procureur a ensuite confirmé que dans le cadre de ces enquêtes, plusieurs personnes ont été récemment interpellées. Des personnalités « issues des administrations publiques, parapubliques et établissements bancaires », dont certaines sont actuellement gardées à vue.

Rappelons que depuis la semaine dernière, plusieurs interpellations ont été effectuées par les services de la Direction générale des recherches (DGR) de la Gendarmerie nationale, ainsi que par la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire, communément appelée B2.

Il s’agit de l’ex manager de la Société équatoriale des Mines (SEM), Ismaël Ondias Souna, l’ancien directeur général adjoint de Gabon Oil Marketing (GOM), Jérémy Ayong, l’actuel responsable de la Caisse de dépôts et de consignations (CDC), Herman Nzoundou, ou enfin le directeur général sortant de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), Renaud Allogho Akoué.

 

Carine

 

 

 

 

 

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here